Foire aux questions 

Hôtesse

Les "expériences sonores" d'UNYSON, qu"est-ce que c'est ?


C'est une réunion à domicile au cours de laquelle vous allez partager un moment apaisant et convivial autour des bols chantants. L'animatrice de vente va aborder différents usages que ces instruments proposent sous forme d'ateliers et d'échanges. Vôtre rôle sera de mettre vos invités et votre animatrice à l'aise afin de profiter d'un fabuleux moment. En résumé, une façon adaptée et originale de choisir son bol chantant et en prime vous pourriez être récompensée par un bol chantant.




Combien de personnes peuvent participer à la réunion ?​


Une expérience sonore se partage avec vos amis, leurs connaissances ou même vos voisins. Pour qu'une réunion soit satisfaisante, il faut généralement un minimum de 6 invités. N'oubliez pas, le recette d'une réunion réussi est dans sa préparation !




Quelles sont les cadeaux prévus pour l'hôtesse ?


De 500€ à 999 € d'achats à l'issue de l'expérience sonore : Recevez 10% du montant des ventes cumulés en bon d'achat ou en bol chantant A partir de 1 000 € d'achats à l'issue de l'expérience sonore : Recevez 40% du montant des ventes cumulés en bol chantant En bonus : par réunion programmée planifiée à partir de 1 000 € : 10% supplémentaire par réunion planifiée cumulable avec les 40% (plafonné à 3 réunions supplémentaires soit 30% de bonus supplémentaire maximum)




Je souhaite devenir hôtesse ?


Trouvez une conseillère près de chez vous, cette dernière vous contactera pour organiser une "expérience sonore" avec vous. Je contacte une animatrice





Le statut VDI

QU’EST-CE QU’UN VENDEUR A DOMICILE INDÉPENDANT?


L’article L135-1 du Code du Commerce définit le Vendeur à Domicile Indépendant:
“Le vendeur à domicile indépendant est celui qui effectue la vente de produits ou de services dans les conditions prévues par la section 3 du chapitre Ier du titre II du livre Ier du code de la consommation, à l’exclusion du démarchage par téléphone ou par tout moyen technique assimilable, dans le cadre d’une convention écrite de mandataire, de commissionnaire, de revendeur ou de courtier, le liant à l’entreprise qui lui confie la vente de ses produits ou services.”




LES STATUTS DU VENDEUR A DOMICILE INDÉPENDANT


Il existe 3 statuts sociaux possibles pour le vendeur à domicile :

  • Le travailleur indépendant, inscrit au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) ou au registre spécial des agents commerciaux (RSAC), relève du régime des travailleurs non salariés (TNS), qui dépend du RSI (Régime Social des Indépendants). Il est imposé au titre de l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices non commerciaux s’il est mandataire ou des bénéfices industriels et commerciaux s’il est acheteur-revendeur ou courtier.
  • Le travailleur indépendant, non inscrit au RCS ou au RSAC, et de ce fait assimilé à un salarié pour le droit de la Sécurité sociale, relève du régime général de la Sécurité sociale (Statut VDI)
  • Le salarié d’une entreprise, lié à son employeur par un contrat de travail, relève du régime général de la Sécurité sociale (VRP). Il est imposé au titre de l’impôt sur le revenu dans la catégorie des traitements et salaires et appliquent la déduction forfaitaire de 10 % au titre de leurs frais professionnels
Chez UNYSON, chaque statut bénéficie d'un système de rémunération différent.




DÉCLARATIONS D’ACTIVITÉ


Les démarches à effectuer diffèrent selon le statut social du vendeur à domicile indépendant :

  • S’il remplit les conditions pour être inscrit au RCS-RSAC, il doit s’immatriculer dans les 15 jours auprès de la chambre de commerce et d’industrie pour le RCS ou le greffe du tribunal de commerce pour le RSAC.
  • S’il n’est pas inscrit au RCS-RSAC (Statut VDI) il doit déclarer son activité au centre de formalités des entreprises (CFE) de l’Urssaf, dont dépend son domicile directement en ligne.
  • S’il est salarié, l’employeur doit effectuer une déclaration préalable à l’embauche (DPAE) dans les 8 jours avant l’embauche.




RÉGLEMENTATION


L’activité du Vendeur à Domicile Indépendant est réglementée par les articles 12121 et suivants du Code de la consommation. Qui peut devenir et quelles sont les conditions pour exercer une activité de Vendeur à Domicile Indépendants? L’un des atouts majeur de la vente directe et en particulier de la vente à domicile est d’être accessible à tous sans conditions d’expérience, d’âge ou de diplôme.
Le temps de travail consacré à l’activité est modulable au libre choix du Vendeur à Domicile Indépendant qui percevra une rémunération directement proportionnelle à son investissement (en temps, en motivation et en persévérance). La rémunération sera versée sous forme de commissions où constituée par une marge bénéficiaire.

L’activité peut être exercée en complément de revenus (consultez les règles de cumul des revenus) ou comme activité principale avec un véritable plan de carrière pour les plus ambitieux et les plus motivés.
L’investissement financier est quant à lui modéré et correspond à l’acquisition du Kit de démarrage qui vous permettra d’organiser vos premières réunions et/ou ateliers de vente à domicile.
Pour devenir VDI vous devez cependant:

  • être majeur
  • ne pas avoir subit de condamnation
  • ne pas être en Contrat Emploi Solidarité (CES)
  • ne pas bénéficier des allocations de pré-reraite
  • ne pas faire l’objet dune faillite personnelle ou d’une interdiction de gérer
L’exercice de la profession de Vendeur à Domicile Indépendant est incompatible avec celles de:
  • fonctionnaire (se renseigner sur les exeptions)
  • officier public et ministériel (notaire, huissier)
  • avocat
  • commissaire aux comptes et expert-comptable
  • architecte
  • géomètre experts
  • administrateurs et mandataires judiciaires
  • commissaire priseur
Le Vendeur à Domicile Indépendant exerce son activité de façon autonome sans lien de subordination avec la société qui l’emploie. Le statut permet d’entreprendre sans lourdeurs administratives et sans investissements financiers hormis le Kit de démarrage qui chez certaines marques est offert ou remis contre caution.
Motivation et persévérance seront des gages de réussite tout comme les possibilités de formations (internes, en ligne, par l’intermédiaire de la FVD et de la Vente Directe Académie…).




LES ENGAGEMENTS DU VENDEUR A DOMICILE INDÉPENDANT


Le VDI s’engage à respecter les obligations suivantes qui, en tant que telles, ne sont pas caractéristiques d’une dépendance économique. Respect des normes commerciales de l’entreprise. Le VDI prospecte, expose, démontre et vend les produits et services de l’entreprise exclusivement aux particuliers dans les conditions prévues à l’article L. 121-21 du code de la consommation. L’agrément du VDI peut être limité à l’un ou plusieurs des lieux visés par l’article L. 121-21 sans qu’il puisse bénéficier de l’exclusivité d’un secteur géographique.
La présentation, la description ou la démonstration des produits ou services commercialisés est conforme aux fiches ou guides techniques et descriptifs, mais le VDI établit son propre argumentaire commercial. Il peut exercer toute autre activité mais ne peut accepter sans autorisation préalable la conclusion d’un autre contrat de VDI avec une entreprise concurrente diffusant une même gamme de produits. Ces règles s’imposent également lors de la constitution par un VDI de son propre réseau. Respect de la législation et des règles professionnelles. Le VDI doit respecter les règles professionnelles ainsi que les articles L. 121-21 et suivants du code de la consommation et en particulier, l’usage d’un bon de commande conforme à ces dispositions. Marque et images du réseau. Le VDI utilise le nom, le logo ou la marque commerciale de l’entreprise aux fins de la distribution de produits ou de services ou de recherche de candidats VDI en respectant les normes et l’image et l’entreprise et après l’accord préalable de celleci.
Source: Circulaire DSS/FSS/5 B n° 2001-286 du 22 juin 2001 relative à la situation des personnes assurant la vente de produits et de services à domicile à l’égard de la législation de la sécurité sociale.




Y A-T-IL DES FORMALITÉS POUR DEVENIR VDI?


OUI, la seule formalité à accomplir est la déclaration de début d’activité auprès du CFE de l’URSSAF.
Cette déclaration est obligatoire que ce soit pour les VDI mandataires ou pour les VDI acheteurs/revendeurs, en complément d’une autre activité ou comme activité principale.
Si vous exercez déjà une activité de vente à domicile avec un Statut VDI Mandataire ou Acheteur/Revendeur pour une autre enseigne, il n’est pas nécessaire de faire une nouvelle déclaration lorsque vous rejoignez une deuxième ou une troisième enseigne. La déclaration de début d’activité n’entraîne pas d’inscription à un registre professionnel ou au registre du commerce mais permet une identification fiscale et statistique par l’attribution d’un numéro SIREN et d’un code APE. Les informations que vous renseignez lors de votre déclaration doivent être maintenues à jour (changement d’état civil, changement d’adresse…). Si vous cessez toute activité de vente à domicile, vous pouvez effectuer votre radiation en ligne. Article L 311-3 (extrait) du Code de la Sécurité Sociale. Sont notamment compris parmi les personnes auxquelles s’impose l’obligation prévue à l’article L. 311-2, même s’ils ne sont pas occupés dans l’établissement de l’employeur ou du chef d’entreprise, même s’ils possèdent tout ou partie de l’outillage nécessaire à leur travail et même s’ils sont rétribués en totalité ou en partie à l’aide de pourboires. 20° Les vendeurs à domicile visés à l’article L. 135-1 du code de commerce, non immatriculés au registre du commerce ou au registre spécial des agents commerciaux.